Comment pratiquer la communication non violente ?

La partie la plus importante de toute relation est la communication entre deux personnes ou même entre les membres de votre famille. Une communication empreinte de compassion est ce qui permet aux gens d’avoir une compréhension mutuelle des choses. Lorsque la communication n’est pas fluide, les conflits surgissent facilement. Et il est facile de porter des jugements. Parfois, les malentendus peuvent conduire à des disputes, aboutissant à la violence physique. Si vous voulez garder votre relation saine et éviter les bagarres dans votre vie quotidienne, vous devez apprendre à communiquer efficacement. Cet article vous apprendra comment la pratiquer.

La communication non violente (CNV) est une méthode de communication basée sur la compréhension du fait que les gens ne pensent pas toujours à ce qu’ils disent. La communication non violente est un moyen simple et efficace de communiquer avec les autres, mais elle peut être difficile à maîtriser. Dans ce billet, nous allons voir comment pratiquer la communication non violente et comment l’utiliser dans des situations quotidiennes.

Comment pratiquer la communication non violente 2

La première étape consiste à prendre conscience de votre propre style de communication.

Cela signifie que vous devez être capable de reconnaître si vous êtes agressif ou passif. Lorsque vous êtes agressif, vous essayez d’imposer votre point de vue à quelqu’un d’autre. Lorsque vous êtes passif, vous n’agissez pas pour faire valoir votre point de vue. On parle de comportement passif-agressif lorsque quelqu’un essaie d’affirmer son point de vue mais le fait d’une manière qui n’est pas directe ou conflictuelle. En tant qu’êtres humains, il est important de mieux se connaître en profondeur et d’être conscient de la façon dont on réagit à différentes situations.

Cette connexion à soi peut être un excellent point de départ pour comprendre non seulement la personne à qui vous parlez, mais aussi vos propres besoins profonds. L’auto-empathie est cruciale pour y parvenir et c’est ce que la CNV met en lumière.

Vous pouvez changer votre style de communication en modifiant votre façon de réagir aux gens.

Si vous êtes agressif, vous pouvez essayer de réfléchir à la façon dont vous pourriez être plus non-violent. Si vous êtes passif, vous pouvez essayer de réfléchir à la façon dont vous pourriez être plus actif. Changer la façon dont vous réagissez aux gens, c’est comme changer de direction. Si vous avez l’habitude de réagir de manière agressive lorsque quelqu’un vous parle, essayez de prendre du recul et de réfléchir à votre prochaine action. Cela vous donnera le temps d’analyser la situation et de trouver une réponse plus réfléchie.

A lire aussi :  Comment retrouver l'estime de soi après une rupture ?

Changez l’orientation de votre réaction et apportez plus de compassion au processus. Si vous avez toujours dû faire face à des conflits chaque fois que vous communiquez ou établissez une connexion, le simple fait de modifier votre façon de réagir peut déjà éviter tout conflit potentiel.

Une autre façon de pratiquer la communication non violente consiste à se poser des questions avant de parler.

Par exemple : « Que dirais-je si j’étais en colère ? »  » Comment puis-je répondre à cette situation sans être agressif ? « . Prenez le temps de traiter les choses avant d’ouvrir la bouche. La communication non violente consiste à comprendre ce processus. La plupart du temps, les choses peuvent être facilement gérées si vous prenez le temps de faire une pause avant de vous exprimer. Cela vous aidera à mieux comprendre la situation et à trouver la meilleure façon de l’aborder.

Voici quelques exemples de questions qui pourraient vous être très utiles dans la vie réelle :

  • Quelle est mon intention ?
  • De quoi est-ce que je parle ?
  • Que dois-je faire comprendre à l’autre personne ?
  • Comment puis-je le dire efficacement ?

Apprenez à vous connaître. Vos propres sentiments et vos propres besoins.

Prenez le temps de réfléchir à votre propre comportement et à son impact sur les autres au moment présent. Il est essentiel d’apprendre à vous connaître en profondeur pour comprendre votre comportement. Si vous vous sentez souvent impatient et stressé lorsque vous interagissez avec les autres, cela peut conduire immédiatement au conflit. Apprenez l’auto-empathie et l’auto-connexion, et découvrez tous les sentiments désagréables que vous éprouvez. L’auto-empathie consiste à reconnaître que vous, en tant que personne spécifique, méritez la compréhension de vos besoins non satisfaits. L’acceptation de soi est importante pour exprimer honnêtement ce que vous ressentez vraiment, ce qui est une grande partie du processus de la CNV.

Prenez le temps d’écouter et de comprendre vos amis et votre famille avant de sauter aux conclusions ou de réagir négativement. Cela vous aidera à établir de meilleures relations et à réduire les tensions à l’avenir.

Plus important encore, mieux vous connaître est important pour votre croissance. La connaissance de soi est essentielle à la croissance, car elle vous permet de mieux comprendre vos motivations, vos forces et vos faiblesses. Cette connaissance peut vous aider à fixer des objectifs et à les atteindre, ainsi qu’à prendre les décisions qui vous conviennent le mieux.

A lire aussi :  Quelle est la différence entre une personne timide et une personne réservée ?

Examinez l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Est-il toxique ? Si oui, il est peut-être temps de le changer.

La plupart du temps, l’environnement dans lequel vous vous trouvez peut grandement affecter votre façon de communiquer avec les autres. L’environnement peut affecter votre façon de communiquer de plusieurs façons. Par exemple, si vous êtes dans un environnement bruyant, il peut être difficile d’entendre quelqu’un d’autre. De plus, si vous vous trouvez dans un endroit bondé, il peut être difficile d’attirer l’attention des autres. Ces facteurs peuvent être aggravants et contribuer à votre comportement. Votre environnement comprend les personnes que vous fréquentez ou avec lesquelles vous vivez. Si vous voulez pratiquer la communication non violente, faites l’effort de vous déraciner de votre environnement actuel. Déménager dans un nouvel endroit peut vous aider à pratiquer plus facilement les principes de la communication non violente.

Pensez que changer votre environnement revient à répondre à vos propres besoins.

Oubliez le passé.

Ce n’est pas une bonne idée de s’attarder sur le passé, car cela ne fera que vous tirer vers le bas et obscurcir votre jugement. Le fait de ressasser le passé peut susciter des sentiments qui pourraient vous amener à vous sentir blessé et à devenir plus violent. Il est toutefois important d’aborder vos sentiments passés et de les résoudre. Une fois que vous avez résolu ces besoins sous-jacents du passé, il est temps de les laisser partir. De cette façon, si une personne ou une certaine situation les fait resurgir, ils n’obscurciront plus votre jugement et ne vous inciteront plus à communiquer violemment.

Dans la vie réelle, le lâcher-prise peut être la chose la plus difficile à faire, mais une fois que vous aurez suivi ce processus, vous pourrez développer une communication plus compatissante avec votre partenaire.

Respirez profondément.

Si vous vous mettez en colère, prenez d’abord une profonde respiration avant de commencer à exprimer vos sentiments. Parfois, une communication violente peut être évitée simplement en prenant une profonde respiration. Pratiquer la communication non violente, c’est faire une pause, ne serait-ce que de quelques secondes, avant de passer à l’action. Vous éviterez ainsi de vous mettre en colère ou de vous laisser envahir par vos émotions et serez en mesure de communiquer plus efficacement avec votre partenaire.

La plupart du temps, l’expression de vos sentiments à une autre personne ne doit pas nécessairement être intense. Parfois, dire les choses aussi calmement que possible est un processus de communication plus efficace.

Faites un plan pour changer.

En définitive, la pratique de la communication non violente commence lorsque vous avez un plan et la volonté de le faire. Vous pouvez commencer par dresser une liste des choses que vous voulez changer. Dressez la liste des choses que vous voulez changer dans votre relation. Élaborez un plan sur la manière dont vous allez changer chaque élément de votre liste. Et lorsque vous aurez mis en place tous ces plans, engagez-vous à les mettre en œuvre. Mettez votre plan en pratique régulièrement et, avant même de vous en rendre compte, vous aurez parcouru la moitié de votre chemin vers la communication non violente.

A lire aussi :  Comment faire pour gérer le stress ?

Soyez gentil.

La gentillesse et la compassion sont au cœur du cadre de la CNV. Lorsque vous pratiquez la communication non violente, vous devez être gentil. Vous devez faire preuve de compassion. Vous devez être compréhensif. Le but de la communication non violente est de communiquer efficacement avec les autres sans recourir à la colère ou à l’agression.

Apprenez à bien écouter.

Lorsque vous êtes en colère ou agressif, vous ne pouvez pas bien écouter ce que disent les autres. Lorsque vous êtes capable de bien écouter, vous êtes en mesure de comprendre ce qu’ils disent et de répondre de manière à les amener à modifier leur comportement et/ou leur attitude. Le fait d’écouter votre partenaire montre vos compétences interpersonnelles et améliore la compréhension mutuelle entre vous deux. Parfois, cette demande de connexion est ce dont l’autre personne a besoin pour avoir une conversation agréable. Ayez un intérêt réel pour les sentiments de la personne et écoutez.

Prenez un moment pour vous connecter et écouter réellement l’autre personne. C’est ainsi que vous pouvez vous concentrer efficacement sur la pratique de la communication non violente.

Pratiquez la CNV dès aujourd’hui !

La formation à la CNV requiert une action spécifique de votre part. La première étape de la communication non violente consiste à réaliser que vous êtes responsable de vos propres émotions. Une fois que vous l’avez compris, vous pouvez assumer la responsabilité de vos propres sentiments et apprendre à les communiquer de manière à ne pas blesser les autres. Vous pouvez également apprendre à écouter sans juger. L’apprentissage de la CNV peut vous aider à parler de vos sentiments sans attaquer ni blâmer.

Par-dessus tout, le secret de la communication non violente est de communiquer avec une attitude d’amour. Si vous avez un cœur aimant, vous serez en mesure de parler aux autres avec amour et respect.