Aude Sardier - Soprano

Aude est musicienne. Altiste dans divers orchestres professionnels, elle poursuit des études de musicologie obtenant une maîtrise sur le langage musical de Claude Debussy.

Elle ne découvre le chant qu’assez tard mais très vite, un an après, elle obtient son premier prix à l'unanimité au CNR de Nice. Le mois suivant, elle est remarquée par Paul-Émile Fourny - Directeur de l’Opéra de Nice – qui l'engage dans le rôle de Micaéla.

Aude aborde la musique sacrée, chante le Requiem de Mozart sous la direction de Michel Piquemal avec l'Orchestre Philharmonique d'Avignon, la Messe en ut de Mozart avec l'Orchestre Philharmonique de Nice, le Dixit Dominus de Haendel, la Passion selon Saint Jean de Bach avec l’Orchestre de l’Opéra de Toulon ainsi que les Carmina Burana de Carl Orff au festival d' Aix en Provence.

Attachée à la pureté de la voix, Aude s'approprie souvent le répertoire baroque, c'est ainsi qu'on l'entend lors du festival de musique sacré de Nice chanter le magnificat et les vêpres de Monteverdi, ainsi qu'un concert sur les cantates baroques françaises.

Quand il la découvre, Raymond Duffaut, Directeur de l'opéra d'Avignon la présente directement au public avignonnais lors du "Concert tremplin jeune talent" à l'Opéra d'Avignon puis dans la continuité, Il lui confie le rôle féminin principal dans "Un de la canebière" de Vincent Scotto. Aude a obtenu un vif succès dans le rôle de Lia San de Victoria et son hussard de Paul Abraham au Festival d'Aix les Bains. Elle attire l'attention d'Eve Ruggieri qui l'engage immédiatement pour chanter Offenbach aux côtés du ténor Luca Lombardo. Avec ce dernier, elle incarne une fois de plus le rôle de Micaéla au festival de Gattières en 2007. En 2008, elle y chante Arlette dans la Chauve-souris de Strauss, puis en 2009, Leila dans les pêcheurs de perles de Bizet.

 

Aude chante avec Alain Fondary qui la parraine lors d'un concert dirigé par Philippe Hui à la tête de l'orchestre de Montpellier. Elle y interprète des extraits de Gilda (Rigoletto), Violetta (Traviata), Musetta (La Bohème) et Lakmé. Avec l'orchestre des solistes de Monte Carlo, elle aborde le répertoire mozartien cher à son cœur et chante Pamina, Papagena, Suzanne.

Voici 3 ans qu'Aude est invitée au festival Offenbach du château de Bruniquel. Dirigée par Jean-Christophe Keck, elle chante Eurydice dans Orphée aux enfers, Toto dans le château à Toto puis Wanda dans La grande duchesse de Gerolstein.

Passionnée par le théâtre musical dans son intégralité, Aude a écrit La Muse Gueule, spectacle lyrique de chambre, joué à Paris pendant 3 mois au théâtre du renard. Repris avec succès à l’Opéra de Vichy, ce spectacle est actuellement en tournée française.

En Octobre, l'orchestre Pasdeloup de la Salle Gaveau l'a invitée pour un concert dédié à Jacques Offenbach.